Prêt étudiant : Comment ça marche ?

Entre le loyer, les besoins de la vie courante et surtout les frais de scolarité, les étudiants sont contraints de recourir à un emprunt pour subsister. Si tel est votre cas, découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans un tel engagement. A savoir également qu’il est possible pour un étudiant souhaitant travailler en parallèle de percevoir une rémunération.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Par définition, le prêt étudiant est un crédit à la consommation accordé à un étudiant pour financer ses études. Il présente plusieurs particularités pour que l’engagement de l’étudiant soit allégé au maximum au niveau du remboursement.

En effet, l’étudiant bénéficie d’un taux d’intérêt réduit comparé à celui d’un crédit à la consommation classique. En plus, le remboursement est différé, ce qui permet à l’étudiant d’attendre jusqu’à la fin de ses études pour rembourser le prêt.

Par ailleurs, il faut savoir que le montant du crédit et de la caution varie d’un établissement à un autre, en fonction des revenus. En principe, il sera compris entre 1000 et 45 000 €. La durée de remboursement peut aller de 2 à 10 ans, en sachant que la durée minimum légale est de deux ans pour ce type de prêt.

Les conditions d’octroi d’un prêt étudiant

Les conditions exigées par les établissements bancaires sont à peu près les mêmes. Il faut :

  • Être majeur ;
  • Avoir réalisé son inscription dans un établissement d’enseignement supérieur ;
  • Être âgé de moins de 28 ans au moment de l’engagement.

Outre ces conditions générales, on peut vous demander de fournir une caution. La plupart du temps, les étudiants ont recours à la garantie de leurs parents. Néanmoins, si cela n’est pas envisageable, certaines banques peuvent faire garantir leur crédit par l’État, pour un seuil maximal de 15 000€ par prêt. En cas de défaillance de la part de l’emprunteur, l’État s’engage à payer les mensualités du prêt par l’intermédiaire de la banque publique d’investissement. Les banques éligibles à la caution d’État sont : la Société Générale, le Crédit Mutuel, le CIC, les Banques populaires et les Caisses d’épargne du groupe BPCE.

Il est également important de savoir que vous aurez droit au prêt étudiant où que vous décidiez d’entreprendre vos études supérieures : que ce soit à Paris ou dans d’autres territoires français, et même à l’étranger.

Le choix d’une offre de crédit étudiant

Les modalités d’un prêt étudiant varient d’un établissement financier à un autre. C’est pourquoi il est important de comparer les offres afin d’obtenir les meilleures conditions d’emprunt proposées sur le marché, que ce soit en termes de taux, de montant maximal, de durée maximale, de PRA ou Pénalités de remboursement anticipé ou de frais de dossier.

D’abord, il faut prendre en compte le Taux annuel effectif global ou TAEG. Ce dernier permet de déterminer le coût total occasionné par le prêt. Ce taux est librement fixé par la banque. Il vous revient de choisir le taux le moins élevé, tout en sachant que le taux moyen pour un prêt étudiant tourne aux alentours de 1%.

Ensuite, le choix d’une offre dépend des modalités de remboursement. Assurez-vous que celles-ci soient compatibles avec vos capacités de remboursement. On parle principalement de la durée de remboursement, des mensualités ajustables et du PRA appliqués s’il y en a.

Il est tout autant important de se renseigner auprès de votre université pour savoir si elle est en accord avec des banques pour faire bénéficier d’un taux préférentiel de crédit à ses étudiants. Enfin, les étudiants bénéficient normalement d’un taux plus avantageux auprès de la banque de leurs parents.

Les modalités de versement des fonds

Pour le versement des fonds, l’étudiant a le choix entre le versement progressif ou le versement intégral. Le versement progressif permet de réduire le coût des intérêts ainsi que celui de l’assurance. Il est à noter que la souscription à une assurance fait partie des exigences de certains établissements financiers. Pourtant, elle devrait être facultative pour tout prêt à la consommation. Dans tous les cas, vous avez le droit de souscrire à une offre d’assurance autre que celle proposée par la banque. Ainsi, vous êtes libre de comparer les offres et d’accéder à celle qui est moins chère.

Le montage du dossier de crédit

Avant tout, assurez-vous que votre dossier de demande de prêt étudiant soit complet et admissible. Ainsi, vous avez plus de chance de pouvoir négocier la modalité d’emprunt, l’attribution d’une carte bancaire gratuite et surtout le taux d’intérêt.

Concernant le dossier à fournir pour la demande de prêt auprès de la banque, l’emprunteur et le garant devront joindre chacun :

Une copie recto verso de la pièce d’identité nationale en cours de validité ;
Un justificatif de domicile (un seul exemplaire suffit si les deux individus vivent à la même adresse).
À part cela, l’étudiant doit se munir d’une attestation de scolarité. Quant au garant, il doit fournir un document justificatif de revenus.

Le prêt étudiant à taux zéro

Si vous dénichez ce type de prêt, voici quelques points essentiels à retenir :

  • Le capital emprunté n’occasionne aucun intérêt financier ;
  • Le plafond du prêt est à 1 500 euros ;
  • La banque n’accorde pas de remboursement différé ;
  • Le montant du prêt ne permet pas de subvenir à l’intégralité des frais de la vie courante.

Les modalités de remboursement du prêt étudiant

L’étape de franchise de remboursements est la première phase de remboursement du prêt étudiant. Il peut aller de 2 à 6 ans selon la durée de vos études. Au cours de cette phase, vous avez le choix entre une franchise partielle où vous ne remboursez que les intérêts et une franchise totale durant laquelle vous ne payez strictement rien. Dans la seconde phase ou phase d’amortissement, vous devez commencer à rembourser le capital emprunté. Celle-ci débute normalement à la fin de vos études.

Afin de trouver une offre plus adaptée à vos besoins surtout en termes de taux d’intérêt, utilisez un comparateur d’offre ou un simulateur en ligne. Consulter également les sites d’actualités de banque et finance pour mieux vous aider dans vos recherches.

Mag Academy

Read Previous

L’enseignement des sujets controversés

Read Next

Partir étudier aux USA

Leave a Reply

tempus id id diam at et, suscipit felis felis